Vous êtes ici : Accueil > Découvrir > Blog > Découverte stupéfiante en forêt de Brocéliande : la Tombe du Roi (...)

Blog

Poisson d’avril

Découverte stupéfiante en forêt de Brocéliande : la Tombe du Roi Arthur0

La mort du Roi Arthur
La mort du Roi Arthur

Le Morte d’Arthur de James Archer - Huile sur bois, 1860

publié le

Mots-clés :

Renseignements :

Des habitants du village de Beauvais en Paimpont, au lieu-dit Hucheloup, ont été témoins d’un phénomène inexpliqué apparu à l’orée de la forêt il y a quelques semaines. Intrigués par une lumière vive et diffuse, perçue à travers bois, ces habitants ont décidé de prendre contact avec un groupe de spécialistes de l’Encyclopédie de Brocéliande qui depuis plusieurs années travaillent sur les mythes arthuriens.

Une découverte majeure

Ces érudits se sont plongés dans leurs recherches et se sont à plusieurs reprises rendus sur place. C’est avec stupéfaction, conduits par une analyse des textes qu’ils étudient depuis longtemps, que ce groupe de chercheurs a semble-t-il fait une découverte majeure. En effet, à la suite d’une fouille sommaire à l’endroit précis où les habitants ont vu les lueurs mystérieuses, les érudits de l’Encyclopédie ont mis au jour ce qui ressemble à une pierre tombale de grande taille. Elle est gravée de signes cabalistiques dont l’origine renvoie, selon eux, à une période post-celtique. Les premiers déchiffrages sont relativement explicites. Il s’agirait très vraisemblablement du tombeau du Roi Arthur, célèbre roi des chevaliers de la Table Ronde.

Des fouilles plus complètes sont d’ores et déjà envisagées, qui permettront enfin d’éliminer toutes les hypothèses, plus ou moins farfelues, qui situaient la tombe d’Arthur dans des lieux tous plus étranges et fantaisistes les uns que les autres. Si le Roi Arthur a vécu dans de nombreuses contrées, il n’en demeure pas moins que c’est en Brocéliande qu’il a fini sa vie. Peu s’en doutaient mais la preuve de l’existence de son tombeau, à quelques pas de la Station Scientifique de Paimpont, met fin à toutes les élucubrations sur le sujet.

Voir en ligne : Encyclopédie de Brocéliande

écrire un commentaire

Poster un commentaire

Vous devez vous inscrire sur ce site avant de poster un commentaire.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom