Vous êtes ici : Accueil > Découvrir > Blog > Découverte d’une mosaïque oubliée dans l’Église du Graal

Blog

Découverte d’une mosaïque oubliée dans l’Église du Graal0

Découverte d'une mosaïque oubliée dans l'Église du Graal
publié le

Mots-clés :

Renseignements :

Tout ceux qui ont visité seul ou avec un guide (de préférence !) la petite église de Tréhorenteuc savent bien que sa richesse réside dans ce qu’on ne voit pas au premier coup d’œil.

L’abbé Gillard a transformé dans les années 1950 ce modeste sanctuaire en un lieu unique par l’évocation des légendes de la Table Ronde et du mystère du Graal. Il voulait que le visiteur s’y attarde. Alors il a « caché » dans les vitraux, les tableaux, les murs, un peu partout, des messages, des symboles, sortes de jalons de sa propre Quête mais surtout des invitations à la réflexion.

Tout ceux qui connaissent bien la « Chapelle du Graal » étaient loin d’imaginer que la petite église leurs cachait (encore) des choses...

La découverte du « Graal »

En ce mardi 24 juin 2014, le soir venu, le Père François Marbaud, curé de la paroisse de Mauron et Pierre Guillot, artiste, propriétaire de la maison d’hôtes La Porte de Pierre, ont convenu de déplacer l’autel de l’église afin d’améliorer la déambulation des très nombreux visiteurs. Pierre a constitué une petite équipe de gens du coin. Il a aussi « recruté » ses hôtes, enthousiasmés de pouvoir participer à cette entreprise insolite. L’autel est en chêne massif et sa façade en marbre. L’équipe de déménageurs amateurs et motivés démonte l’imposant objet. Lorsqu’ils glissent l’estrade vers le fond, surprise ! Ils découvrent à la verticale de l’autel ce que 50 années avaient fini par faire oublier : une mosaïque représentant un calice auréolé de 17 rayons sur fond de croix de Jérusalem.

Assurément à l’approche du chœur de l’église, le visiteur devra dorénavant baisser la tête... Ceci ne devrait pas déplaire à l’Abbé Gillard !

 Récit et photos de la découverte de la mosaïque sur le site de Pierre Guillot

écrire un commentaire

Poster un commentaire

Vous devez vous inscrire sur ce site avant de poster un commentaire.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom